13
Avr-2016

Dien Bien Phu

Asie, Vietnam   /  

Diên Biên Phu  – Une petite ville, une grande histoire


Dien Bien Phu cover

 

Notre ressenti

Après un trajet riche en émotions pour passer la frontière Vietnamienne, nous avons souhaité rester une nuit à Diên Biên Phu, pour faire une cure d’histoire et nous reposer. Nous n’avons pas été déçu car cette ville est rempli d’histoire. À ne pas manquer si vous êtes de passage.

 

Un peu d’histoire…

La bataille de Diên Biên Phu fut le dernier affrontement majeur de la guerre d’Indochine, qui opposa les forces de l’Union française aux forces du Việt Minh (essentiel des troupes vietnamiennes). Diên Biên Phu est choisi par le générale Navarre (commandant des troupes françaises), comme action secondaire de fixation des forces adverses pour les empêcher d’envahir le Laos. Bien qu’il ait appris qu’il n’obtiendrait pas de la métropole les renforts demandés et malgré la faiblesse relative de son aviation, le général Navarre déclenche le 20 novembre l’opération aéroportée Castor, qui s’empare de Diên Biên Phu.

Malheureusement la contre-batterie française se révèle inefficace et, dès lors, le sort du camp retranché est scellé, l’indispensable piste d’aviation devient inutilisable. Les troupes françaises, décimées et à bout de ressources, ne peuvent résister à l’assaut du général Giap le 7 mai 1954.

Quelques chiffresSur les 16 000 Français engagés, 8 000 seront mis hors de combat, dont 1 700 morts, 1 600 disparus et 4 800 blessés. 4 000 seulement des 8 000 prisonniers reviendront des camps Viêt Minh. Ces derniers ont également subi de très lourdes pertes. Sur les 60 000 hommes engagés, 20 à 30 000 seront mis hors de combat, dont 10 000 tués.

 

Que faire à Dien Bien Phu – Les incontournables

visiter Le musée de Diên Biên Phu

Dien_Bien_Phu_31

Localisation Icon localisation

Situé en face du cimetière des martyrs au centre-ville, le musée a été construit en 1984 à l’occasion du 30e anniversaire de la victoire historique de Diên Biên Phu. Un site incontournable à visiter si vous êtes de passage en ville pour comprendre son histoire.

À la fin de l’année 2003, le musée a été restauré et actuellement il possède cinq surfaces d’exposition de 274 objets,  122 photos et plusieurs scènes de reconstitutions. Vous trouverez des traductions en français et en anglais tout au long de votre visite.

Ce musée est vraiment complet et très intéressant, vous n’allez pas vous ennuyer !

  • Prix de l’entrée au musée : 15 000 VND (Dongs vietnamiens

 

Sur les traces du colonel De Castries, visite de son bunker

Dien_Bien_Phu_03

Localisation Icon localisation

Il s’agit d’une reconstitution du bunker où Le colonel De Castries fut arrêté. Ce site  nous renvoie une image de ce qu’a été le commandement dans ses tranchées et la difficulté d’y vivre. Ce bunker était à l’origine construit en bamboo avec des briques et du sable. Il a été reproduit tout en ciment pour assurer la sécurité des visiteurs mais le design reste identique. Le site est intéressant mais sans plus !

  • Prix de la visite : 15 000 VND / pers.

 

Le monument de Diên Biên Phu et son point de vue

LocalisationIcon localisation

Impossible de le rater. Dès que vous sortez de la gare des bus il se trouve sur votre gauche en hauteur. Le meilleur moment pour aller le visiter est le couché du soleil. Le monument offre un magnifique panorama sur les rizières entourées de montagnes.

  • Prix de la visite : 15 000 VND / pers. 

 

Le marché aux épices de Diên Biên Phu

Dien_Bien_Phu_39

LocalisationIcon localisation

Ce marché se trouve à quelques mètres de la gare des bus. Vous pouvez y accéder depuis la grande route principale. Cependant, il n’est pas totalement visible depuis la rue, il faudra vous aventurer dans les petites allées pour pouvoir profiter de ce festival de couleurs.

Vous y trouverez de nombreuses épices, de la viande séchée, des fruits et  légumes, du poissons frais et des animaux…

 

profiter du « drive » local au marché des rives de la Song Nam Rom

Dien_Bien_Phu_11

Localisation Icon localisation

Vous pouvez apercevoir ce marché à votre arrivée en bus sur la droite face aux rizières. Repérez vous grâce aux dizaines de parapluies colorés entassés le long de la rivière. Vous pouvez le rejoindre facilement à pied depuis la gare, il se situe sur la route du musée. Il est relié à la route par un petit pont étroit pour piétons et scooters.

Vous y trouverez les mêmes produits qu’au marché du centre ville, mais celui-ci est essentiellement fréquenté par les locaux qui font leurs courses en scooter avec leur chapeau conique. Un bain d’authenticité dès votre arrivée.

 

La vie à Diên Biên Phu, nos conseils

Où se loger à dien bien Phu

Viêt Hoang guesthouse

Nous y avons passé une nuit. C’était propre et tout près de la station de bus (le trottoir d’en face pour être précis). Cet hôtel est tenu par une petite famille très sympathique. N’hésitez pas à négocier votre chambre, la gérante est très flexible sur les tarifs.

  • Prix d’une chambre pour 3 personnes : 200 000 VDN  après négociation (annoncé à 350 000 VDN)

 

OÙ MANGER À DIÊN BIÊN PHU

Diên Biên Phu regorge de petits restaurants où manger à moindre coût. Attention les menus sont rarement en anglais et les vietnamiens ne parlent pas bien anglais. Mieux vaut connaitre le nom vietnamiens des plats que vous aimez manger, pour éviter les mauvaises surprises.

A tester absolument  : Le boeuf séché épicés ou Khô Bo, généralement servi à l’apéritif.

Dien_Bien_Phu_37

Les ingrédients :

  • 500 g de boeuf
  • 3 CS de citronelle hâchée
  • 2 CS d’ail hâché
  • 2 CS de sucre
  • 1 CC de sel
  • 1 CS de 5 parfums
  • 1 CS de curcuma
  • 1 CS de piments séchés ( vous pouvez réduire la quantité selon votre goût).
  • 1/2 CC de poivre
  • 2 CC d’huile ou de sauce d’huître

 

La préparation :

Mélangez toutes les épices avec l’huile ou sauce d’huitre et détaillez la viande en grandes tranches fines d’environ 2 mm d’épaisseur. Coupez dans de sens du muscle.

Enrobez les tranches de viande dans le mélange d’épices et réservez au frais pendant une nuit.

Préchauffez le four à 200°.

Etalez la viande sur une plaque allant au four préalablement recouverte de papier aluminium.

Enfournez pour 15 minutes. Au bout de ce temps, retournez la viande et enlevez le jus rejeté sur la plaque à l’aide d’un papier absorbant. Poursuivez la cuisson pour 15 minutes.

Retournez la viande encore une fois et laissez cuire  pour 15 minutes.

Retirez la viande du four et laissez refroidir.

Conservez dans une boîte hermétique au frais ou température ambiante.

Comme au Viêt-Nam, servez le Khô Bò à l’apéritif avec une bière bien fraîche et régalez vous !

 

ENVIE DE PLUS DE PHOTO? ON A PENSÉ À VOUS! CLIQUEZ ICI
cropped-Logo-LPJ4.png

1

 goûts / 0 Commentaires
Partager cet article:

Commenter cet article


Cliquez sur la forme pour faire défiler

Archives

> <
Jan Feb Mar Apr May Jun Jul Aug Sep Oct Nov Dec